magazine-paris-berlin.com
Image default
Bon Plans Paris

La conserverie : repère branché, mais surtout bentos à tomber

fév 21, 2013

Youpi : après un déménagement au poil et quelques jours sans internet, me voici de nouveau connectée. Le temps de monter quelques meubles Ikea (ou plutôt d’être reconnaissante aux bonnes âmes qui s’y sont collées), et je vais pouvoir reprendre le cours normal de ce blog.

J’attaque avec une adresse gourmande qui est un peu mon obsession du moment. Connaissez-vous la Conserverie ? Ce spot branchouille parisien est à deux pas de mon boulot, et j’ai travaillé avec eux à plusieurs reprises dans le cadre -justement- de mon travail. J’ai vu l’évolution de ce bar qui a tatonné avant de trouver son rythme de croisière : d’abord uniquement bar, puis restaurant de conserves de luxe, c’est aujourd’hui une adresse inclassable qui propose des ambiances différentes à toute heure de la journée.

On peut y déjeuner, y prendre un thé, boire l’apéro et grignoter le soir. Ça l’air de cartonner pour eux, c’est souvent plein, et je dois avouer que malgré des débuts difficile (je trouvais l’accueil un peu froid) je suis moi même devenue accroc.

La déco de la Conserverie est à la croisée d’un grand manoir XIXe et d’un pub anglais, avec un soupçon d’atmosphère de maison hantée…. Brrr ! Gothiques et romantiques de tous bords, installez-vous dans l’un des fauteuils douillets qui vous tendent les bras. Difficile de ne pas succomber à cette déco qui sent bon l’objet chiné et le bon goût à la sauce vintage anglaise.

Le midi, c’est une chef japonaise qui est aux commandes, Maori Murota. La carte change tous les jours. En entrée, il y a souvent une petite soupe (3 euros) au chou ou au cèleri par exemple ; en plat, deux sortes de bentos, souvent à base de poulet, porc ou saumon (12 euros) ; en dessert, un petit gâteau aux agrumes, aux pommes ou à la banane pour ceux que j’ai testés (3 euros).

Les bentos sont excellents, et addictifs. Les viandes sont préparées à la perfection, je crois qu’elles sont marinées… toujours ultra fondantes, gourmandes, un goût et une texture à tomber par terre. Je crois que je n’ai jamais mangé meilleur poulet.

Le saumon n’est pas en reste, il fond en bouche. En accompagnement, du riz et des petits légumes croquants réhaussés par une sauce délicieuse. Bref, vous l’aurez compris, j’adore et j’en redemande, sur place et à emporter.

J’ai testé plusieurs fois l’entrée, la soupe est très bonne. Le dessert n’est pas mal mais plus classique que les bentos. Et surtout, ces entrées et desserts sont minuscules ! ça vaudrait le coup d’augmenter un peu les portions, d’autant plus que les bentos sont plus ou moins copieux selon les jours…

Un autre petit bémol, c’est le service inégal. Parfois on est très bien reçus, parfois l’accueil est vraiment très froid. Dommage, mais il n’est pas trop tard pour redresser la barre ! Car sinon le reste est parfait, c’est un très bon plan parisien.

La conserverie
37 bis rue du Sentier (métro Bonne Nouvelle)

A lire aussi

Visite de l’hôtel Square Louvois

administrateur

Un an après, ce que je retiens des Box Beauté

administrateur

Pirouette, un amour de resto

administrateur

Paris City-guide : bonnes adresses à Châtelet les Halles

administrateur

Un tea-time au Meurice

administrateur

Meilleures boutiques et idées de cadeaux Paris : beauté, mode, food, accessoires

administrateur