magazine-paris-berlin.com
Image default
Bon Plans Paris

Têtes d’oeufs

Bien que trois boîtes de Kinder suffisent à contenter les enfants à Pâques, il y a toujours de jolies choses pour eux à cette époque dans les vitrines des chocolateries parisiennes. L’éternelle poule sous toutes ses formes : de l’oeuf à la cocotte, elle-même fourrée de petits oeufs quand ce n’est pas de fruits de mer (j’ai toujours eu du mal à saisir le lien, mais bon) et sa grande famille de potes canards. Rescapés du 1er avril, il y a aussi pas mal de poissons (là, ok pour les fruits de mer) qui partagent l’affiche avec les animaux de la ferme : mignons lapins, petits agneaux, moutons. Cette année, on a même vu des dinosaures sortir des oeufs. Véridique.

C’est un joyeux bazar qui donne faim, en ce dimanche de chasse à l’oeuf. On en croquerait bien un bout nous aussi. Quitte à laisser les Kinder aux enfants.

Une famille disons… hétéroclite (observez la maman canard qui s’apprête à servir ses bébés oeufs comme repas à son mari lapin) Oeuf géant @L’Atelier du chocolat Petit oeuf vert @Jeff de Bruges La grosse poule à crète brune, une espèce rare @La mère de famille La poule cocotte qui fait de l’oeil @de Neuville Mignonnes poulettes @Jeff de Bruges Le diplodocus qui se prenait pour une poule @La mère de famille Le poisson qui avait mangé ses enfants @La mère de famille La Mare aux canetons @La mère de famille Petit lapinou @Jeff de Bruges Un lapin non comestible @Naturalia ambiance prairie @Jeff de Bruges Agneau tout blanc @Jeff de Bruges

Bonne crise de foie à tous !

 

A lire aussi

Où manger un burger à Paris ? Bonnes adresses

administrateur

Des hôtels de rêve pour s’évader en France

administrateur

Un moment de luxe à l’hôtel Bourgogne et Montana

administrateur

Le Louvre et les Tuileries, quand l’hiver est gris

administrateur

Pause Disney

administrateur

Horaires d’ouverture à Paris : Découvrez les meilleurs moments pour explorer les magasins et musées de la capitale

Irene