magazine-paris-berlin.com
Image default
Bon Plans Paris

Mon (humble) avis sur les sites de deals

Décembre, c’est le moment des bilans en tout genre. Il y en a un que je muris depuis plusieurs mois, c’est le bilan des sites des deals. Vous savez, ces pièges à carte bleue qui vous promettent les plus douces expériences à prix bradés ? J’en suis accroc, mais je me soigne. Les quelques désillusions que j’ai connues sur ces sites m’ont conduite à modérer mes impulsions. Les sites de deals réservent le pire comme le meilleur, j’en ai fait l’expérience. Voici donc mon avis sur les sites de deals.

Le plus sûr : LivingSocial

Souvenez-vous, il y a plus d’un an disparaissait Dealissime, à l’époque l’un des sites pionniers de deals en France. J’adorais ce site et la success story de ses deux fondatrices qui avaient réussi à développer tout un univers éditorial autour de leur marque commerciale. Sur Dealissime, on ne trouvait que des deals haut-de-gamme dans un esprit très féminin, avec de jolies illustrations et un ton entre le blog et le magazine féminin.

J’ai été très déçue lorsque Dealissime a été racheté par Living Social, même si on nous a bien expliqué que les équipes ne changeaient pas. On a quand même perdu tout l’univers graphique de Dealissime, et je trouve qu’on s’est rapprochés d’un modèle plus industriel à la Groupon (moins de ciblage dans les offres proposées, un ton plus dilué…).

Après avoir boudé un peu, j’ai quand même appris à utiliser Livingsocial. Le choix est conséquent entre les deals resto, spa, goûters, sorties culturelles… il y a toujours une tentation qui fait envie ! Sur 12 deals achetés et testés depuis les débuts de Livingsocial (sans compter Dealissime), seuls 2 m’ont vraiment déçue. Je trouve que ça reste correct. J’ai aussi eu quelques problèmes pour utiliser les bons, et à chaque fois le service client a été top en me remboursant les deals achetés en bons d’achat. Parfois ils tardent un peu à répondre, mais en général en les sollicitant via Twitter ils sont plus réactifs.

Mes meilleurs deals sur Livingsocial ont été : un massage dans l’excellent institut Le Cercle Paris, un goûter à la Pâtisserie des Rêves, un petit-déjeuner chez Claus, un brunch au Manfred.

Le spécialisé : Beauté Privée

Beauté Privée est un très beau modèle de site de e-commerce sur le thème de la beauté. On y trouve deux grands types d’offres : les produits de beauté proposés dans des ventes évènementielles, et des prestations dans des spas à Paris en ailleurs.

Beauté Privée et moi, on est partis sur un mauvais départ. Il y a deux ans, j’ai acheté un deal chez eux au Cours Georges, une très mauvaise expérience dont je vous avais parlé à l’époque et qui suscite encore des commentaires aujourd’hui (preuve que les choses ne se sont pas arrangées). J‘avais alerté Beauté privée avec plusieurs mails pour expliquer ma déception, et je n’avais jamais eu aucun retour. Même pas un mail type de type « on comprends votre déception mais on ne peut rien faire, bla bla », non, rien du tout !

Aujourd’hui encore, ce silence du service client me chiffonne. J’ai mis du temps à succomber à un autre deal, malgré les offres très alléchantes que je vois passer chaque semaine dans des lieux prestigieux (institut Les Fleurs de Bach, spas Nuxe, Villa Thalgo, Mama Bali…). Il faut dire que les lieux étant souvent plutôt connus, il y a rarement des offres à moins de 40 euros. Bref, deux ans plus tard, j’ai quand même fini par passer le cap, et j’ai réservé un soin pour le 27 décembre. Je vous raconterai ça très vite !

Si je n’ai pas acheté de deals sur Beauté Privée en deux ans, j’ai fait plusieurs commandes de produits. Sur ce site, je découvre de nouvelles marques et je peux craquer pour des valeurs sûres. J’ai ainsi fait provision de produits Schwarzkopf Professional, ma marque chouchou pour les cheveux, et je suis devenue accroc à la marque américaine Burt’s Bees (article à venir…un jour…). Les produits sont souvent au moins à moitié prix : ça vaut vraiment le coup !

Le « quitte ou double » : Lookingo

Je suis partagée. Lookingo est un site de deals plutôt récent que j’ai découvert il y a quelques mois. Le site est bien conçu, il y a de grandes photos pour chaque deals, et les tarifs sont vraiment compétitifs (beaucoup de soins à partir de 19 euros). J’ai acheté un premier deal cet été dont j’ai été ravie : un soin du dos payé 19 euros dont je vous avais parlé ici. La deuxième fois, j’ai acheté un bon pour avoir une réduction de -50% chez Mod’s Hair. La troisième fois, j’ai testé un institut correct pour un soin du visage pas mémorable mais pas désagréable non plus.

La quatrième (et dernière) fois, j’ai acheté un deal pour profiter d’un hammam dans le 19ème. Lorsque j’ai appelé le lieu, on m’a dit que c’était trop tard car il y avait une date limite pour réserver le soin ! Qu’il y ait une date limite d’utilisation, c’est tout à fait normal, mais une date limite pour réserver je n’avais jamais vu ça ! En fait, c’était écrit en petit sur le deal. J’ai contacté le service client de Lookingo en leur demandant des explications, et de bien vouloir me rembourser au moins en bon d’achat car je trouvais que les règles du jeu n’étaient pas très claires. Ils m’ont gentiment envoyée balader. Depuis, je n’ai pas racheté de deal chez eux… trop déçue pour le moment.

Le débordé : KGBDeals

Alors là, c’est l’usine : des deals à foison, aucun filtre, et des centaines de ventes réalisées pour chaque offre. Un peu comme Groupon, en fait (je ne parle pas de Groupon ici, car j’ai très vite eu peur de l’effet de masse sur ce site, et je n’achète plus de deals chez eux depuis au moins deux ans).

Je vous parle de KGBdeals pour vous raconter une bonne anecdote : j’avais acheté un deal chez eux pour un massage dans un petit spa qui a bonne réputation et qui s’appelle « Les Thermes de Saint-Germain ». Quand j’ai voulu prendre rendez-vous, en février 2012 (date d’achat du deal), on m’a proposé une date en novembre 2012… soit près de neuf mois plus tard. La bonne blague ! Pas le choix, j’ai donc accepté et noté soigneusement la date pour m’en souvenir en espérant pouvoir être disponible (parce qu’on n’a pas une très bonne vue sur son agenda neuf mois avant…). Et ça n’a pas manqué : comme par hasard ce week-end-là j’ai eu un repas de famille en province et je n’ai pas pu me rendre à mon soin. J’ai appelé le spa sans réussir à les joindre, j’ai donc perdu mon deal. La morale de l’histoire : trop d’acheteurs tuent la bonne affaire, fuyez les usines à deals.

Le disparu : Bon Privé

Une petite pensée pour feu Bon Privé qui était autrefois une valeur sûre dans le monde impitoyable des sites de deals. On pensait que tout allait bien pour eux, ils avaient même lancé une campagne de pub TV. Malheureusement le site a fait faillite du jour au lendemain, et les personnes qui avaient des deals achetés en attente et non utilisés les ont perdus… ça refroidit. Preuve que le marché des sites deals n’est pas la nouvelle poule aux oeufs d’or du web, d’autres petits concurrents dont j’ai oublié les noms ont connu le même sort que Bon Privé.

Depuis peu, Bon Privé a été racheté et tente de renaître de ses cendres. Une affaire à suivre, donc.

Bilan : comment bien utiliser les sites de deals ?

D’après mon expérience, il y a quelques règles d’or pour profiter pleinement de ces sites sans jouer le dindon de la farce :

1/ Ne JAMAIS acheter un deal sans avoir cherché des avis sur le lieu en question. En général, si un lieu est catastrophique, vous le voyez très vite à la première recherche sur Google. Autre signe important : si le lieu se retrouve systématiquement sur tous les sites de deals en même temps, ce n’est pas très bon signe.

2/ Une fois le deal acheté, ne pas tardez pour réserver. C’est le meilleur moyen de ne pas oublier l’achat du deal et de ne pas le perdre. Si au bout de deux ou trois coups de fil vous ne parvenez pas à joindre le lieu, prévenez le service client du site de deals. En général si plusieurs personnes font cette remontée, ils prennent les choses en main.

3/ Ne croyez pas aux miracles. Si un soin du visage est affiché à 19 euros, vous n’aurez pas comme décor un grand spa prestigieux mais un modeste petit institut de quartier. Ce n’est pas un souci en soi, ça permet de découvrir de nouveaux lieux et d’avoir de temps en temps de très bonnes surprises. Il faut le savoir et ne pas attendre la lune, c’est tout !

Pour finir, je vous conseille de consulter le site All City Bons qui recense tous les deals en cours sur les différents sites. Et dans les sites de deals que je dois encore tester, il y a Offerum et Balinea (ce dernier étant spécialisé en deals beauté). (Edit du 26 décembre : Balinea précise qu’il n’est pas un site de deal à proprement parler mais un site de réservation de prestations beauté et bien-être. Exact : en fait toutes les prestations proposées ne sont pas en promo, mais il y en a quand même une bonne partie.)

Et vous, pratiquez-vous couramment les sites de deals ? Qu’en retenez-vous ?

 

Related Posts

A lire aussi

Sur les pas de Van Gogh à Auvers-sur-Oise

administrateur

Dîner gastronomique chez Frédéric Simonin

administrateur

Les bébés burger du comptoir de Brice

administrateur

Ma nouvelle vie en poussette à Paris

administrateur

Ambiance romantique au restaurant Le Réminet

administrateur

Restos à Paris

administrateur