magazine-paris-berlin.com
Image default
Bon Plans Paris

Exposition « je mange donc je suis » au Musée de l’homme

Alleluia : après des semaines à nous laisser déborder par le rythme d’un quotidien frénétique, ce dimanche, nous nous sommes pris en main pour aller voir une expo avec les enfants. Pas facile de trouver une expo adaptée à un enfant de trois ans : l’attention de Marius est une denrée rare, il se lasse et fatigue vite (bien plus que lorsqu’il pouvait s’assoupir dans sa poussette quand il en avait marre). Il me fallait donc quelque chose de ludique, facile à comprendre pour lui et si possible un petit peu intéressant pour nous.

“Je mange donc je suis”

J’ai jeté mon dévolu sur l’expo “Je mange donc je suis” au Musée de l’Homme. La nourriture est un sujet universel et facile à expliquer à un petit garçon (même s’il était intrigué par l’idée d’aller dans un musée “sans animaux”).

Le Musée de l’Homme a l’avantage d’être situé place du Trocadéro, avec une vue imprenable sur la Tour Eiffel. C’était un argument supplémentaire non négligeable pour attiser la curiosité de Marius !

Une fois à l’intérieur du musée, nous nous sommes promptement dirigés vers l’entrée de l’expo, en longeant un pan du musée dédié au piercing (“maman, pourquoi il a des trous le monsieur ?”). L’expo “Je mange donc je suis” est assez bien structurée en plusieurs thématiques. D’abord, la nourriture en elle-même et la fabrique du goût entre naturalité et influences culturelles. Puis la deuxième partie aborde la culture autour de la nourriture : les arts de la table, les manières de préparer et de consommer ce que nous mangeons. Enfin, la dernière partie s’attache à montrer les enjeux écologiques de notre consommation de la nature et son industrialisation.

Une expo kids-friendly

L’expo n’est pas très grande, en mode accéléré avec enfants nous avons pu l’explorer en 45 minutes. La scénographie intègre quelques éléments interactifs pas mal pour les enfants comme des écrans animés à activer. Les mises en scène avec des aliments fictifs ont eu du succès, même si ce n’est pas toujours facile d’expliquer que l’on n’a pas le droit de les toucher !

La dernière partie de l’expo nous a permis d’aborder avec Marius quelques sujets importants comme l’importance de respecter la saisonnalité (non aux tomates en hiver) et de  limiter les déchets (il y avait une impressionnante pile de bouteilles en plastique).

On est sortis plutôt contents de notre visite, même si j’aurais bien aimé pouvoir visiter les collections permanentes… avec des enfants fatigués de leur découverte et un mari affamé, j’ai dû renoncer ! Tant pis, je reviendrai…

Exposition “Je mange donc je suis” au Musée de l’Homme
Jusqu’au 7 juin 2020

 

A lire aussi

Boco : petite cuisine de grands chefs

administrateur

Brunch cité fertile : 23 euros, gourmand et généreux

administrateur

Le restaurant l’Île, à Issy-les-Moulineaux

administrateur

HollySiz, le double hypnotique de Cécile Cassel

administrateur

Evi Evane, le goût de la Grèce à Paris

administrateur

Blend, le meilleur hamburger de Paris ?

administrateur