magazine-paris-berlin.com
Image default
Commerce et Economie

Quels critères pour bénéficier des crédits bancaires ?

Notez cet article

Quels critères pour bénéficier des crédits bancaires ?

Si les revenus issus de votre emploi ne suffisent pas pour couvrir toutes vos charges ou si vous cherchez tout simplement à améliorer votre situation financière, le recours aux prêts bancaires pourrait être la solution, voire le rachat de vos dettes. La problématique est d’ailleurs assez similaire pour les sociétés et entreprises.

Les institutions bancaires sont de plus en plus souples dans les conditions d’octroi de prêts, notamment en raison de la baisse des taux d’intérêts depuis plusieurs années maintenant. Il faut cependant répondre à certaines exigences avant de pouvoir en bénéficier. De quelles exigences parle-t-on ?

Quel est votre taux d’endettement ?

Il est évident que vous devez montrer patte blanche avant de gagner la confiance de votre banquier. Autrement dit, il exigera de vous toutes les garanties de solvabilité. Votre état de santé et la stabilité de vos revenus font partie des critères à prendre en compte. À cela s’ajoute un autre critère important : votre taux d’endettement. Ce dernier mérite d’être particulièrement étudié par vos soins avant même de vous rendre auprès de votre banque, d’un organisme financier ou d’un courtier.

En réalité, la majorité des créditeurs appliquent un taux de 33 % sur les revenus mensuels. Au-delà de cette limite, vous êtes considérés comme persona non grata. En effet, aucune banque ne vous accordera de crédit. Votre niveau d’endettement déterminera aussi le montant du crédit dont vous pourrez bénéficier, en sachant que de toute façon vous n’irez pas au-delà du taux de 33 % d’endettement. Vous pouvez si vous le souhaitez faire une simulation de crédit sur le Blog Prêt Crédit.

Quelles pièces justificatives ?

Votre bonne foi et votre solvabilité ne suffiront pas pour obtenir un prêt bancaire. Les institutions financières exigeront également certaines pièces justificatives. L’intérêt est d’apprécier votre statut social, votre situation fiscale et votre état civil. Pour cette raison, votre dossier de prêt bancaire doit contenir les fiches de paie des 3 derniers mois. Vos relevés bancaires, au cours de cette même période, seront également demandés. Vous devez aussi produire un certificat de résidence et votre contrat de travail.

Pour une entreprise, il faut présenter le plus souvent des bilans et si vous êtes en période de création de cette dernière, un prévisionnel de l’activité future, avec une trésorerie, un bilan des investissements prévus et un compte de résultat prévisionnel sur trois ans sont vivement conseillés.

Que ce soit dans le cas d’un achat de bien immobilier ou de crédit consommation pour un particulier, ou pour des investissements et de la trésorerie pour une entreprise, cette liste des pièces justificatives n’est pas exhaustive et il faut savoir qu’en matière de crédit, le banquier qui vous fait face, n’est pas obligé de vous donner les raisons de son refus comme nous le voyons juste après.

La banque n’est pas obligée

La première préoccupation d’un candidat au prêt bancaire est de savoir si la banque acceptera sa demande. Car il faut préciser que la loi n’impose pas aux banques la décision d’accepter ou de refuser votre demande. Même si vous réunissez a priori tous les critères d’éligibilité, la banque peut opposer un refus. Elle dispose donc de tous les pouvoirs discrétionnaires en la matière. En plus, vous ne pouvez pas exiger d’elle la motivation de son refus.

Cette réalité de la décision de la banque à votre égard pourrait changer dans certains cas, notamment si les garanties que vous apportez semblent importantes. Récemment, pour les entreprise subissant le confinement lié au Coronavirus, BPI France permet d’avoir un taux assez exceptionnel de 90%, obligeant ainsi le système bancaire à accorder de nombreux prêts.

A lire aussi

Apple, Nintendo, Hitachi… Comment le coronavirus menace l’économie ?

administrateur