magazine-paris-berlin.com
Image default
Bon Plans Paris

Un déjeuner au restaurant le Laumière

C’est un restaurant situé dans le 19ème, non loin de chez moi, que je n’aurais jamais remarqué sans l’invitation de Resto Partner… et ça aurait été dommage. Resto Partner est un regroupement de restaurateurs parisiens, dont fait partie le Laumière. J’ai donc découvert ce restaurant le temps d’un déjeuner à deux.

L’extérieur ne paie pas de mine, il faut avoir la curiosité de pousser la porte pour entrer dans cette institution qui fait le bonheur des fidèles du quartier. Vous avez remarqué, comme on perçoit tout de suite l’atmosphère d’un restaurant fréquenté par des habitués ? C’est un vrai bonheur, on a l’impression d’entrer dans l’intimité d’un petit groupe de chanceux, et on sait tout de suite que l’on va bien manger.

Brasserie et gastronomie française

On perçoit ici l’ambiance typique d’une brasserie parisienne, avec un décor joliment rénové. Le velours turquoise des banquettes est une belle idée, un clin d’oeil peut-être à la mer pour ce restaurant qui s’est spécialisé dans le poisson et les crustacés. La salle donne sur un ravissant jardin d’esprit Japonais, petit havre de verdure insoupçonné dans cette rue parisienne.

La carte est bien fournie, classique et raffinée, avec des spécialités de la cuisine bourgeoise et des fruits de mer appétissants : homard en salade, rôti, flambé au champagne ou en gratin ; gambas poêlées, et bien sûr des plateaux de fruits de mer.

Des quenelles d’anthologie

J’ai opté pour la spécialité de la maison, des quenelles de brochet artisanales. Un plat qui a une longue histoire, puisqu’il était servi dans les années 70 à la brasserie Louis XIV, une institution de la vie parisienne d’alors. C’est la même recette qui est servie au Laumière, et quelle recette ! On n’a pas l’habitude de goûter à de bonnes quenelles, celles-ci sont fines et gourmandes, c’est un plat très réconfortant. Petite originalité : elles sont servies avec une carte postale numérotée, gage de leur production artisanale.

En dessert, j’ai choisi le café gourmand avec une crème brûlée de haute volée, et Louis un très bon vacherin. Des desserts traditionnels réalisés dans les règles de l’art.

Un accueil aux petits oignons

Nous avons passé un très beau moment au Laumière. À côté de nous, des mariés avaient rassemblé quelques proches pour un déjeuner intime, d’autres partageaient un moment en amoureux ou en famille. Si la cuisine est excellente, c’est l’accueil qui participe beaucoup au succès de l’endroit. Le service est aux petits soins, et le maître des lieux, Eddy Zouari, veille personnellement à ce que chaque client soit bichonné – et ça se sent.

J’ai beaucoup apprécié l’approche ouverte du restaurant qui propose des menus dans toutes les gammes de prix : 32,90 pour un très beau menu terroir avec entrée plat dessert, un menu prestige à 46 euros, et une carte brasserie très accessible le midi avec une formule à 14,50 euros avec entrée plat ou plat dessert, avec plein de choix dont une assiette de bulots en entrée. C’est suffisamment rare d’en trouver des bons pas trop chers à Paris pour être souligné ! Bref, je reviendrai profiter de l’endroit, idéal pour des envies de cuisine française classique et bien maîtrisée.

Le Laumière, 4 rue Petit, Paris 19

 

A lire aussi

Brunch au Face B

administrateur

Un dîner au Comptoir nippon

administrateur

Brunch à la petite fabrique, Paris 20ème

administrateur

Du bon vin à Paris chez Trois Fois Vin

administrateur

La cantine des Mama’s

administrateur

Yummy and Guiltfree, un repas de gaufres

administrateur