magazine-paris-berlin.com
Image default
Bon Plans Paris

Déguster une bonne glace à Paris : Pozzetto, Grom, Glazed

Ce joli mois de septembre a mis un peu de baume aux coeurs des Parisiens dépités par l’horrible mois d’août. Conséquence de cet été indien : la recherche d’une bonne glace a figuré en bonne position parmi les activités de la rentrée. Une quête pas évidente, surtout si on compare Paris à Rome qui regorge de glaciers à tous les coins de rue : un vrai paradis. Pour moi, une bonne glace c’est celle qui m’évoque ces merveilleuses saveurs italiennes. Voici donc trois adresses pour transporter vos papilles dans des contrées plus chaudes.

Pozzetto : le véritable glacier italien

C’est dans le quartier du Marais que l’on trouve un excellent petit glacier comme en Italie. J’ai goûté une glace made by Pozzetto dans l’un des meilleurs restaurants de pâtes italiennes, el Pastificio. C’est le patron du restaurant qui m’avait vanté les mérites de cette adresse. Il y a peu de parfums à la carte, mais que des choses très gourmandes. Mon parfum préféré en matière de glace, mon étalon, c’est la pistache. Et la pistache de Pozzetto, elle est divine, surtout accompagnée du parfum chocolat blanc.

Merci à mon amie Sophie, mannequin de main

Pozzetto 39 rue du Roi de Sicile, Paris 4

Grom, du choix et des saveurs

Mon mari, autre mannequin de main

Grom a déjà un succès fou en Italie, où il est positionné haut-de-gamme (car en Italie tous les glaciers ont plutôt des prix très accessibles). A Paris, c’est encore plus cher, mais c’est tellement bon qu’on passe l’éponge. Il y a de très nombreux parfums, aussi bien pour les glaces que pour les sorbets. J’aime particulièrement les sorbets aux fruits rouges, on a l’impression de croquer le fruit. Et bien sûr, la pistache passe le test haut la main (même si je confesse une préférence pour Pozzetto sur ce parfum précis). Grom 81 rue de Seine, Paris 6

Glazed, c’est d’abord un camion à glaces qui a fait parler de lui ces derniers mois. Et depuis peu, Glazed a ouvert sa propre boutique rue des Martyrs. Le concept de l’enseigne, c’est l’originalité de parfums qui se veulent décalés, le tout porté par une identité visuelle un brin gothique. J’ai testé les parfums pistache sésame et framboise citron vert (j’ai oublié le nom exact de parfums, mais c’était beaucoup plus branché). Je crois que j’ai payé près de 5 euros les deux boules, même gamme de prix que Grom et Pozzetto. Verdict ? Le goût est fin et la texture agréable, mais je n’ai pas senti le petit côté décalé du parfum. En tout cas, c’est très bon, donc ça me suffit : le reste, c’est pour le fun. Glazed 54 rue des Martyrs, Paris 9 Et après les glaces, je vous prédis pour l’automne l’arrivée en force de… la gaufre. Vivement !

 

A lire aussi

Le BAL Café

administrateur

Dîner au resto Le Petit Commines

administrateur

Déjeuner au Lulli, le restaurant du Grand hôtel du Palais Royal

administrateur

Brunch à la Maison Plisson

administrateur

City-guide Paris : bonnes adresses du quartier du Sentier

administrateur

Brunch cité fertile : 23 euros, gourmand et généreux

administrateur