magazine-paris-berlin.com
Image default
Bon Plans Paris

Chez mémé, bons petits plats en série

Comme promis, voici la suite des bons petits restaurants de la rue Saint-Denis. Après J’Ose, rendez-vous juste en face, Chez mémé : une cantine bobo branchée qui nous promet de retrouver les bons petits plats de la cuisine française, en version décontractée.

Le décor est un peu farfelu, mais on s’y sent tout de suite bien : mobilier dépareillé, décoration colorée, végétation foisonnante façon forêt vierge au fond de la salle… même les toilettes sont complètement décalées, on y trouve une machine à laver, des photos d’Action Man chez les filles et un catalogue de la Redoute vintage chez les garçons (non, je n’y suis pas allée moi-même, j’ai mes indics !)

Passons aux assiettes. Et là les amis, ça devient franchement intéressant. Les entrées sont tout particulièrement réussies : les amateurs d’os à moelle se régaleront avec une portion généreuse et délicieuse. Si vous n’avez jamais goûté, je vous le conseille. Comme ça, ça ne fait pas très envie, mais l’aspect gélatineux est trompeur : ça fond en bouche, et sur du pain grillé, c’est un délice. Il y a aussi des huîtres, et du foie gras -entre autres-. Moi qui ne prend habituellement pas d’entrée, ici, je ne peux pas y résister.

Pour les plats principaux, on retrouve les grands classiques de la bonne cuisine de maman (ou plutôt, de mémé) : boeuf bourguignon, fressure de boudin, jarret, confit de canard… j’ai  goûté un plat plutôt risqué, le civet de cerf, et je n’ai  pas été déçue : avec la délicieuse purée maison, c’était un vrai délice. Toutes les recettes sont pleines de saveurs, et ont le petit goût réconfortant des grands classiques de nos grand-mère.

Par contre, pour les desserts, je suis un peu moins convaincue. J’ai pris une coupe glacée sensée être une spécialité du chef, et elle n’était vraiment pas terrible : la glace à la vanille avait ce petit goût chimique propre à celles que l’on achète en grandes surfaces ; boof bof. La crème brûlée était très classique. Pour près de 8 euros le dessert, je trouve que ça alourdit inutilement l’addition. Quitte à choisir, autant opter pour une entrée.

Pour conclure, je dirais que Chez Mémé est une excellente adresse pour une halte gourmande aux pays de la cuisine française authentique et sans chichis. Ce n’est pas donné (à partir de 15 euros le plat), mais ça vaut le coup de se l’offrir une fois de temps en temps.

Chez Mémé
124 rue Saint-Denis

 

A lire aussi

Cape and Cape, rooibos et thés africains

administrateur

Animal Kitchen, une belle bête de food

administrateur

Un goûter chez Oh mon cake !!

administrateur

La Thé box de Noël et My little Santa box

administrateur

City-guide Paris : bonnes adresses du quartier Villiers

administrateur

Un déjeuner chez Saturne

administrateur