magazine-paris-berlin.com
Image default
Bon Plans Paris

La chambre aux confitures, rue des Martyrs

Depuis son ouverture en septembre dernier, cette adresse me faisait de l’oeil, mais à chaque fois j’étais dans le quartier à un mauvais moment : dimanche après-midi, ou le soir, la boutique est fermée (plutôt normal, en fait !). Cette boutique, c’est la Chambre aux Confitures, dans la pittoresque rue des Martyrs.

La confiture, j’adore ça : sur du pain beurre, dans un yaourt, mais aussi avec du fromage, et même certaines viandes. Un bon moyen d’assouvir très régulièrement mon goût pour le sucré salé. Je ne recule devant rien, j’ai testé des associations improbables qui feraient hurler les puristes. La confiture, c’est un produit qui permet toutes les folies, génial pour une grignoteuse comme moi.

Imaginez donc une boutique entièrement dédiée à ce produit, où les pots alignés dans des dégradés de couleurs gourmandes sont habillés d’un logo craquant. Les parfums sont tellement nombreux que je n’ai pas pu en faire le tour. Comment choisir ?

La châtaigne me tente bien… Des pans de mur de confitures On ferait bien la même déco chez nous, non ? Un petit goût d’été, pour patienter jusqu’à l’arrivée du soleil Le pot de confiture, en version mini et avec son adorable cuillère

Je choisis finalement un format mini à 4 euros (les grands sont autour de 8 euros), idéal pour tester les saveurs déjà “best-of” de la maison : j’opte pour le cassis à la violette et fraise à la rose.

Et voilà les confitures mises en condition : en haut le cassis, en bas la fraise

Je ne regrette pas mes achats : les deux confitures sont délicieuses, et pourraient bien vous faire renoncer à tout jamais aux pots de Bonne Maman. L’amertume du cassis est adoucie par une sublime pointe de violette, et les grains encore entiers fondent dans la bouche. Délicieux avec du pain beurre, et encore meilleur sur une tartine de Kiri (la reine des mélanges improbables, je vous dis). Quant à la fraise… c’est bien l’une des meilleures confitures que j’ai pu déguster. Les fraises sont presque encore entières, elles sont très parfumées et offrent un voyage express en plein été. Par contre je n’ai pas trop senti la saveur de la rose, il faudra que je regoûte ça fissa…

Alors certes, 8 euros un pot de confiture ce n’est pas donné, mais la qualité est bien au rendez-vous. L’accueil est également très bon, nul doute que l’on saura vous dénicher le petit trésor qui saura illuminer votre tartine du petit matin. Et une journée qui commence avec une bonne confiture, c’est -forcément- une bonne journée.

Pour varier les plaisirs, il y aussi une collection de miels et de sucres aromatisés.

De belles robes couleur miel So cute !

Pour en savoir plus sur le parcours de la fondatrice de cette boutique, lisez son interview sur le très bon Daily Neuvième.

Et si vous passez rue des Martyrs, n’hésitez-pas à pousser la porte de cette caverne d’Ali Baba confituresque, vos papilles ne le regretteront pas.

La chambre aux confitures
9 rue des Martyrs, 75009

mardi, mercredi, jeudi et vendredi : de 11h à 14h et de 15h à 19h30 samedi : de 10h à 19h30 dimanche : de 10h à 14h

fermé le lundi

A lire aussi

Déjeuner chez Sourire tapas française

administrateur

Les Dimancheries, l’antidote au blues du dimanche

administrateur

Le Louvre et les Tuileries, quand l’hiver est gris

administrateur

Des idées cadeaux mode #Noël

administrateur

La Pâtisserie des rêves ravit nos papilles

administrateur

Un dîner à l’Assiette Champenoise, 3 étoiles Michelin

administrateur