magazine-paris-berlin.com
Image default
Paris

Folies Bergère : tout ce qu’il faut voir et savoir !

Situé dans le 9ème arrondissement de Paris, la salle de spectacle Folies Bergère est une véritable icône de la Capitale, avec une capacité d’accueil de 1 670 places. Mondialement renommée, c’est elle qui a fait naître la première revue de music-hall. Le bâtiment est classé aux Monuments Historiques depuis les années 90. Les Folies Bergère, ce n’est pas moins de 150 années d’histoire, au cours desquelles le succès n’aura fait que de s’intensifier.

Avant de devenir un music-hall, le bâtiment était un grand magasin de literie « Au sommier élastique ».

Avant 1867, il était interdit de se costumer ou de danser en dehors des lieux prévus à cet effet : les théâtres. Après l’abrogation de cette loi, les premiers cafés concerts virent le jour. Pour la petite histoire, à l’époque, les lieux de divertissements étaient nommés les « folies » suivi du nom du quartier dans lequel ils étaient localisés. Le site a donc été baptisé « Folies Trévise » dans en premier temps, en lien avec la rue voisine. Cette idée a été contestée par le Duc Trévise qui ne voulait, en aucun cas, que son nom soit lié à une salle de spectacle. L’établissement a dû changer d’appellation pour devenir « Folies Bergère », en référence au nom d’une rue non loin de là. La salle a été inaugurée en 1869 et impressionnait la population par sa taille. Ici, le public pouvait circuler librement – moyennant l’achat d’une entrée – et profiter d’un spectacle tout en étant installé à une table et y boire un verre. C’était un bon compromis qui mélangeait café, théâtre, concert. Après avoir proposé des concerts classiques – qui furent un échec – la salle a présenté des attractions, s’apparentant à du cirque, avec illusionnistes, clowns, transformistes, acrobates, jongleurs, charmeuses de serpents, etc. C’est en 1886 que l’on a assisté à la naissance du music-hall, à l’initiative d’Edouard Marchand, avec son premier spectacle associant ballets, revues, chants, attractions et comédie. D’innombrables divertissements de ce genre ont eu lieu pendant des décennies, mettant en scène des personnalités réputées telles que Joséphine Baker, Charlie Chaplin, Mistinguett et Maurice Chevalier, Charles Trenet, Jean Gabin, Edith Piaf, Fernandel, Elton John etc. Le succès est au rendez-vous et aura fait de l’endroit « le plus célèbre music-hall du Monde ». Dans les années 90, Les Folies Bergère veulent développer la programmation dans un style plus actuel, et c’est un pari réussi. En 2011, le site est racheté par le groupe Lagardère qui y a entrepris de grands travaux de rénovation.

La façade des Folies Bergère est splendide avec sa remarquable fresque Art Déco – du sculpteur Maurice Pico – restaurée avec de la feuille d’or en 2011. Le lieu est grandiose. Vous serez éblouis par la beauté de son somptueux Hall qui révèlent des teintes bleues et vertes en parfaite harmonie avec ses décorations dorées. Le Théâtre, quant à lui, a gardé son esprit de l’époque avec ses sièges rouges, son parterre et ses deux balcons qui offrent une vue impeccable sur la scène. Aujourd’hui, l’établissement propose un large panel d’événements : ballets, magie, one-man-shows, musique, arts visuels, concerts, comédies musicales… Pour les personnes à mobilité réduite (PMR), il existe un certain nombre de places adaptées. Pour cela, il vous faudra absolument contacter le service des réservations ou vous présenter au guichet – au plus tard la veille de l’événement – pour réserver votre billet.

Pour venir aux Folies Bergère en transports en commun, vous pourrez emprunter le métro : la station « Grands Boulevards » est desservie par la ligne 8 et 9, et les stations « Le Peletier » et « Cadet » par la ligne 7. Les bus 48 / 67 / 74 / 85 s’arrêtent à « Provence – Faubourg Montmartre, et les bus 26 / 32 / 42 / 43 à « Cadet ». La Gare du Nord se situe également à 1 km du site, où vous déposent les RER B et RER D. En voiture, vous pouvez vous stationner au parking Drouot – 6 minutes à pied de la salle – qui est d’ailleurs en partenariat avec les Folies Bergère. A ce titre, vous pouvez bénéficier d’un forfait de 5 euros pour vous stationner entre 18h et 2h, sur présentation de votre billet.
Comme vous l’avez vu, les Folies Bergère est un lieu immanquable de Paris, de par la richesse de son histoire et sa réussite qui n’a fait que grandir au fil des années. Il a gardé son esprit de divertissement, ce pourquoi il a été construit à l’origine. Donc on peut le dire : c’est l’endroit idéal pour vous distraire et passer un agréable moment !

A lire aussi

Barbiers à Paris : 10 adresses incontournables

Irene

Les adresses sympas à découvrir à Clichy

administrateur

Une raclette dans une télécabine de montagne, à deux pas de Paris

Irene

Sept piscines à ciel ouvert dans Paris

administrateur

Les cafés parisiens où voir des expos

administrateur

4 adresses à Paris pour les timbrés du maté

administrateur