magazine-paris-berlin.com
Image default
Commerce et Economie

Business Intelligence : voici tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer !

Les grandes entreprises sont pareilles à des navires. Leur manœuvre peut s’avérer complexe, si le capitaine n’opte pas pour la meilleure méthode de pilotage. Cette métaphore, pour rappeler que l’adoption de la Business Intelligence (BI) ou informatique décisionnelle est indispensable pour bien diriger les firmes. D’autant plus que ces organisations d’envergure brassent des milliers de données au quotidien. Il faudra donc les organiser afin d’en tirer le meilleur profit. Pour ce faire, vous devez savoir en quoi consiste la BI et comment réussir votre transformation digitale. Vous devez également vous intéresser aux outils les plus recommandés en matière de gestion de la donnée. À cet effet, suivez ce guide pour mieux vous informer.

Solliciter un expert en décisionnel

Comme susmentionné, l’informatique décisionnelle est un passage obligé pour toutes les grandes entreprises. Cette solution se justifie par l’importance de plus en plus croissante que revêtent désormais les données en entreprise. Toutefois, en raison de la complexité de la BI, il est recommandé de faire appel à un cabinet d’experts à l’instar de next-decision.fr. Il vous sera certainement utile pour l’élaboration, l’exécution et le suivi de votre projet. Mieux, ce groupe de professionnels est qualifié pour vous orienter vers les meilleurs outils d’analyses de données. Mais en attendant, il est primordial de connaitre les différentes étapes de la chaine décisionnelle, afin de comprendre l’utilité de ce processus.

Mode de fonctionnement de la BI

Avant que les professionnels ne disposent d’informations structurées pouvant leur servir d’aide décisionnelle, les données suivent un certain nombre de traitements. Globalement, cette chaine décisionnelle est ponctuée de 4 étapes.

L’extraction des données brutes

Le premier niveau du décisionnel se résume en la collecte de toutes les données quantifiables, produites au quotidien par l’organisation professionnelle. Il s’agit notamment des informations relatives aux clients, aux ventes, à la comptabilité, aux fournisseurs et au stockage des marchandises. Toutes ces ressources sont conditionnées et transférées dans une base de données, via un mécanisme plus connu sous le nom de ETL (Extrat – Transform – Load). Une telle organisation permet ensuite de passer à la seconde étape du processus.

La mise à disposition des données

La Business Intelligence commence à partir de cette phase, laquelle consiste à rendre accessibles les données stockées aux utilisateurs. Toutefois, il ne s’agit pas encore de ressources totalement nettoyées. Par conséquent, elles ne peuvent pas être exploitées par l’utilisateur final. À cette étape, il s’agit surtout de divulguer les informations recueillies.

La décentralisation des informations

À cette phase du processus, les experts en BI traitent les données et les rendent exploitables par les utilisateurs.  Ces ressources présentées sous diverses formes permettent de renseigner les responsables d’entreprise sur les orientations à donner dans chaque situation.

L’enrichissement des données

En principe, les décideurs peuvent déjà s’inspirer des données fournies à l’étape précédente pour agir. Cependant, l’informatique décisionnelle leur propose mieux. En effet, grâce aux outils d’analyse de la data, la société dispose d’une base de données enrichie. Le cas échéant, vous pouvez demander et obtenir les indicateurs de performance, les tableaux de bord ainsi que les différentes statistiques comparatives.

Par ailleurs, l’adoption de la Business Intelligence implique l’acquisition d’outils décisionnels. Le cabinet d’experts vous les présentera certainement. Mais vous pouvez d’ores et déjà vous informer sur ceux les plus efficaces.

Les meilleurs logiciels d’analyses de données

Il existe une variété d’outils pour la BI sur le marché. Mais tous ne s’équivalent pas en termes de qualité. Vous devez donc utiliser ceux les plus efficaces. La liste suivante vous oriente justement à ce sujet.

Qlick Sense

Sur le marché des outils d’analyse de données professionnelles, cette plateforme se positionne comme l’une des références. Elle se recommande surtout pour ceux qui sont en quête de plus d’autonomie. Sa facile prise en main, son intuitivité et sa polyvalence sont autant d’atouts qui justifient sa popularité.

Toucan toco

Si vous êtes à la recherche d’un logiciel de reporting, d’analyse et de visualisation des données, vous pouvez opter pour Toucan toco. Ce programme se distingue par sa compatibilité aux terminaux mobiles et la simplicité de son interface. Par conséquent, les débutants peuvent facilement l’utiliser en tout lieu.

DataRobot

Encore un puissant outil décisionnel ! Il se destine aux grandes entreprises en quête de plateforme collaborative 100% sécurisée et dotée de fonctionnalités avancées. L’éditeur a prévu un support technique pour l’utilisation optimale des outils.

A lire aussi

Quel est l’intérêt d’acheter l’action Air Liquide et d’investir en 2022 ?

administrateur

4 astuces pour booster son business sur le web

Emmanuel

Comment choisir une carte de voeux pour vos clients ?

administrateur

Orange Money tente de se défendre au milieu d’une guerre des prix

administrateur

Pourquoi faut-il opter pour une carte bancaire gratuite ?

Emmanuel

Comment choisir un bureau de direction design ?

Journal