magazine-paris-berlin.com
Image default
Bon Plans Paris

Vitrines de Noël 2011 : Rock and Roll et Haute couture

Il faut que vous sachiez, chers lecteurs, que j’ai un petit côté maso. Ce goût pour les expériences douloureuses me pousse à faire des choses insensées : par exemple, faire les boutiques le premier mercredi des soldes, ou bien aller voir les vitrines de Noël le premier samedi qui suit leur mise en place. Je vous l’accorde, c’est complètement débile.

Samedi dernier, il y avait donc -comme on pouvait s’y attendre- un monde fou du côté des grands magasins : des enfants, des parents, des enfants sur les épaules de leurs parents, des parents courant après leurs enfants. J’ai assisté à une jolie scène d’éducation parisienne, une mère expliquant à sa fille comment se faufiler parmi la foule agglutinée devant une vitrine : « tu dis pardon, et puis TU POUSSES !!! ».

Un joyeux bordel. Et alors, du côté des vitrines, ça donne quoi ? Côté Printemps, cette année, c’est du 100% Chanel. Plutôt joli, mais loin des rêves d’enfants qui étaient les nôtres, nous, la génération Y (Barbie, Action Man, éventuellement quelques tamagochis). Les ours en peluche se sont fait la malle : place aux poupées glamour habillées haute couture.

Pour la mise en scène, il y a quand même un fil rouge, c’est l’évasion chaque tableau est sensé représenter une grande ville. Ce n’est pas très explicite dans les vitrines avec les poupées animées, mais beaucoup plus par dans les vitrines qui se trouvent dans les rues qui se trouvent un peu en retrait du boulevard Haussmann.

Les danseuses de Moscou

Une des fameuses poupées Lagerfeld

Los Angeles avec Chanel Airlines (je cite)

Moscou !

London !

Bangkok !

Et côté Galeries, alors ? Changement de décor, on embarque pour des rêves de célébrité. C’est l’histoire d’un groupe de rock stars qui se préparent pour un concert. D’abord, ils font les malins dans un chouette engin façon Bus Palladium ; ensuite, ils se font beaux avec une armée de maquilleuse et de coiffeurs qui les chouchoutent de la tête aux pieds (ok, ça, ça m’a fait rêver) ; puis ils donnent le fameux concert devant une foule en délire. Normal, quoi. La Star Ac a fait des petits.

Ah, et sinon, on a quand même vu quelques jouets dans les vitrines plus classiques, et puis aussi un truc très bizarre…

Comment on dit déjà ? Ah oui : WTF ??????

(comme quoi, les vitrines de Noël réservent toujours des surprises)

(ah, et si vous rêvez de prince charmant, je vous ai quand même dégoté une grenouille)

Et hop, toute une fine équipe de princes charmants

A lire aussi

Un Spa de rêve au domaine de Bellevue

administrateur

Des idées pour l’anniversaire d’un bébé de un an : brunch, gateau

administrateur

La Coop, bar à fromages à Odéon

administrateur

Un goûter de millefeuilles au Ciel de Paris

administrateur

meilleurs sites livraisons courses repas Paris et ailleurs

administrateur

Ma nouvelle vie en poussette à Paris

administrateur