magazine-paris-berlin.com
Image default
Paris

Top 7 des boutiques parisiennes cachées

Dans cet article, vous trouverez les adresses de boutiques parisiennes cachées où vous pourrez découvrir de petites pépites.

L’Atelier Singulier

Stéphanie Bastard de Crisnay et Margaux Pecorari ont investi un lieu unique. Rue Sedaine, proche de Bastille, le duo transforme une galerie ouverte dans d’anciens ateliers de métallurgie en boutique-galerie dédiée à l’artisanat d’art. Pour entrer, composer d’abord le code secret, passer le porche rouge et, autour de rhododendrons en fleurs, pénétrer dans son Atelier Singulier. Une structure exposant d’abord sur la Toile les créations d’artisans, tous français, partisans du fait-main, du local et du « temps juste de fabrication » trouvant en cet espace sur deux niveaux un lieu d’exposition et de vente inouï. Sous une hauteur de cinq mètres, poutres omniprésentes, la grande bibliothèque bleue canard montre une série d’objets tous édités en exemplaires limités, les sacs réalisés en bois et en cuir du créateur Damien Béal parmi eux, une ligne de soliflores, tasses, les plateaux graphiques martelés en cuivre et laiton imaginée par les fondatrices, et les céramiques étonnantes en modèles réduits de Grégoire Scalabre. À l’étage, blanc de blanc, une dizaine d’artisans complètent la sélection, la plupart dédiés à l’art de la table, d’autres aux tissus à l’image du travail d’Anaïs Guery sur l’indigo (chemin de table et pochettes superbes) et à l’accessoire de mode, dont les bijoux-sculptures ethniques et colorés de la créatrice Rose Morand. Chaque mois, l’Atelier Singulier organise aussi ses Soirées Singulières, événement accueillant en démonstration un des artistes en présence.

  • L’Atelier Singulier
  • 38, rue Sedaine, 11e
  • M° Voltaire.
  • Sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9h30 à 19h30, le samedi de 11h à 19h30.

Fête Impériale

Rue du Roi se Sicile, derrière un porche et une cour fleurie, Fête Impériale dévoile ses collections singulières – un style inspiré du Paris libre du XIXe, mêlé de références aux années 80, de vêtements fluides et parfois androgynes – dans une ambiance de grand boudoir féminin à l’esprit cocotte parisienne revendiqué. Reprenant sur papier-peint les imprimés imaginés par la créatrice pour quelques vêtements – Appolonie et ses ambiances de jungle merveilleuse entre autres – et ses invités, Craig Weathley notamment et sa série au crayon de corps nus et enlacés à retrouver sur chemisiers et robes d’été, l’adresse enchante littéralement, le parquet vintage au sol et la sélection de pièces de mobilier chiné, miroirs et objets d’art s’accordant bien aux satins et soies précieux. Derrière un lourd rideau de velours, on aperçoit aussi l’atelier de Fée Impériale, là où tapissiers et moodboards s’imaginent au fil des collections, une pièce dérobée accueillant, elle, toutes les archives de la maison.

  • Fête Impériale
  • 28, rue du Roi de Sicile, 4e
  • M° Saint-Paul.
  • Du lundi au vendredi de 10 h à 18 h.

Archive 18-20

Aux numéros 18-20 de la rue des Archives, un panneau indique “concept-store”, l’adresse encore discrète ouvrant après un couloir pavé sur un coffee-shop et près de 300 m² d’espaces dédiés à la mode, aux accessoires et au lifestyle. Ancien hangar avec verrière repris par la créatrice Séverine Lahyani, aussi fondatrice de la très remarquée ligne de prêt-à-porter pour hommes Ly Adams, l’espace mixe, dans la catégorie mode, les marques installées – Marc Jacobs, Alexander Wang, Maison Kitsuné – aux jeunes créateurs à l’image de R Nation, distribue aussi les sacs et pochettes Want Les Essentiels, les montres FOB, la ligne de papeterie et les vélos de la marque de Détroit, Shinola, ou les bracelets poétiques d’Atelier Paulin. Espace d’exposition aussi – comme récemment celle sur le vêtement vintage –, réunissant en prime articles de décoration et beaux objets du quotidien (parfums Lola James Harper, vases et luminaires Tom Dixon…), Archive 18-20 réussit à compiler un choix sortant des classiques gays du Marais et de boutiques de luxe moribondes. L’endroit tient aussi un corner de magazines de mode pointus et son coffee-shop fait la pause au café et jus de fruits bien à l’abri des foules du week-end.

  • Archive 18-20
  • 20, rue des Archives, 4e
  • M° Hôtel-de-Ville.
  • Du lundi au dimanche de 11 h à 19h30. 

Etudes Studio

Reconnaissable avec ses sweat-shirts à étoiles, frappés aussi du logo de la marque, le collectif franco-new-yorkais d’Etudes Studio déploie ses talents depuis le début des années 2000. D’abord lancé autour d’Aurélien Arbet installé à Brooklyn et Jérémy Egry, à Paris, rejoints ensuite par José Lamali le styliste, leur studio s’intéresse autant à la mode qu’à l’édition et la photographie, signe des collaborations avec des artistes new-yorkais ou français, développe son identité art et street à sa manière. Derrière un porche, dans une cour pavée de la rue Debeyleme, leur première boutique s’ouvrait en 2014, l’ensemble réalisé par les architectes de l’agence Cigüe (Isabel Marant, Aesop…). Un espace de 100 m² organisé dans un esprit minimaliste, blanc et gris béton aux murs, et espace lumineux parfait pour découvrir l’univers d’Etudes Studio. À voir depuis quelques jours, leur dernière collaboration mode avec Smiling Sun, les fondateurs danois engagés depuis le milieu des années 70 autour du mouvement anti-nucléaire. Sur tee-shirts, chemises, vestes en denim, casquettes et hoodies, Etudes Studio reprend en all-over et touches décalées le logo du mouvement, confirmant son ancrage de marque engagée et décalée.

  • Etudes Studio
  • 14, rue Debelleyme, 4è.
  • M° Saint-Sébastien Froissard.
  • Le lundi de 14h30 à 19h, le mardi de 11h30 à 19h30, du mercredi au samedi de 11h30 à 19h30.

L’Atelier Renard

Place du Palais Bourbon et ouvrant sur la rue de Bourgogne, une cour pavée aux camélias cache un atelier dédié au cuir datant des années 30. L’ancien antre de Joseph Renard, compagnon sellier, fait aujourd’hui découvrir les collections de sacs à main, cartables et cabas imaginées par la créatrice Brigitte Montaut, tous fabriqués entièrement à la main par son équipe d’artisans, de la couleur du fil au choix des meilleurs cuirs : taurillon, veau, croco, autruche… La maison, qui collabore régulièrement avec les maisons de luxe (Dior, Rick Owens…) et le cinéma, livre ses créations dans un délai de un à trois mois au prix du sur-mesure (soit à partir de 2500 €). Parfait en cadeau groupé, le sac de voyage Mistral en veau marron est d’une beauté pure, les valises colorées pour enfants Fanny et Léon d’un chic extra.

  • L’Atelier Renard
  • 3, place du Palais Bourbon, 7e 
  • M° Assemblée Nationale.
  • Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h. Tél. : 01 45 51 77 87

Erotokritos

Cachée dans une cour voisine de Merci, AMI et A.P.C, la marque du créateur chypriote, Erotokritos Antoniadis tient boutique depuis dix ans maintenant. Sous le grand loft aux longues vitres, les collections colorées et graphiques du créateur, large choix de robes au léger rétro pour elle, jolies fluidités, la même veine chez les hommes et des accessoires pour l’été – bijoux, baskets ajourées, nu-pieds –, parfaits à emporter. Partageant son temps entre Paris et l’île de Chypre dont il est amoureux, le créateur tient également à Nicosie son premier coffee-shop, adresse avec jardin, DJs certains soirs, bon café et gâteaux sans gluten.

  • Erotokritos
  • 109, boulevard Beaumarchais, 3e
  • M° Filles du Calvaire.
  • Du lundi au samedi de 10 h à 19h30, le dimanche de 1 h à 19 h

La Suite Montaigne Market

Installée depuis 2005 avenue Montaigne, le multimarques luxe et streetwear fondé par Liliane Jossua transfère ses collections de prêt-à-porter pour femmes dans un endroit beaucoup plus intimiste, au premier étage du palace parisien, le Plaza Athénée. Dans une atmosphère de grand appartement parisien, avec moquette, moulures et grands miroirs, la créatrice distille un vestiaire mixant pièces de grandes maisons (Saint Laurent, Balmain, Chloé…), marques pointues contemporaines (Alexander Wang, Stella McCartney, Vetements…), l’accessoire et les bijoux de Jane Jagger (la fille de) et d’Aaron Jah Stone complétant la tenue. Nouveau service des clientes du palace parisien, cette suite est ouverte à tous sur rendez-vous.

  • Au Plaza Athénée,
  • 25, avenue Montaigne, 8è
  • M° Alma-Marceau.
  • Du lundi au samedi de 10h30 à 19h et sur rendez-vous

A lire aussi

10 hôtels où boire un verre à Paris

administrateur

Le Grand REX : tout ce qu’il faut voir et savoir !

administrateur

Où manger colombien à Paris ? Notre sélection de bonnes adresses

administrateur

5 bars sur les quais de Seine pour un apéro printanier

administrateur

Les meilleures brasseries pour fêter l’Oktoberfest à Paris

administrateur

Les cafés parisiens où voir des expos

administrateur