magazine-paris-berlin.com
Image default
Paris

Sept piscines à ciel ouvert dans Paris

1 – Piscine Joséphine Baker

Qu’importe si le bassin est petit : le bon équilibre entre les lignes réservées aux nageurs de loisirs et aux nageurs confirmés (trois de chaque) le rend agréable, et la vue sur la Seine, Bercy et la rive droite récompense nos efforts. Petit bijou de Joséphine, le solarium sur le toit de la piscine, avec sa dizaine de transats, est pris d’assaut aux premiers rayons de soleil. En pratique, arriver à l’heure pour éviter la file d’attente, tôt le matin pour nager seul, ou encore mieux, en nocturne le mardi et le jeudi jusqu’à 23 h. Pour le reste, vestiaire et douches mixtes, casiers à pièces, cabines nettoyées en permanence et sèche-cheveux en service. A la sortie, apéro sur transat conseillé à la Paillote ou au Mad Boat.

Quai François Mauriac, 13e. Horaires préférentiels : du lun. au ven. de 7 h à 8 h 30, et les nocturnes jusqu’à 23 h mar. et jeu. Tarif (sans réductions) : 3 €. Public : 18-70 ans.

2 – Aquaboulevard

Vingt-cinq ans après son lancement, l’Aquaboulevard fait toujours recette. Peu ou pas de file d’attente, un vestiaire à casiers tout beau tout neuf, pensé à hauteur d’enfant, avec concierge pour vous aider. Pour se mouiller, deux options : la partie publique, usine à mômes tout l’été, ou privée, réservée aux membres du Forest Hill, bien plus calme. Ce n’est pas le genre d’endroit où l’on vient pour faire des longueurs, mais plutôt pour s’amuser, avec les piscines à vagues et jacuzzis géants. Détente assurée avec les zones plages avec sable out gazon sous les pieds, et parasols par centaines. L’ouverture prochaine de terrains de beach-tennis est annoncée. En pratique, vestiaires et douches mixtes, le tout propret, et activités en nombre – toboggan, simulateur de ski nautique… – pour les enfants.

4, rue Louis Armand, 15e. Horaires préférentiels : le matin en semaine ou tard, jusqu’à minuit, le soir. Tarif : 29 € adulte, 19 € enfant (sauf détenteurs carte fréquence et Pacha). Public : 3-20 ans.

3 – Piscine Pailleron

Dans le 19e, l’espace Pailleron rameute les foules. Les familles d’abord, squattant le grand bassin et la pataugeoire, quelques pros de la natation, et les 15-25 ans en masse. Tous agglutinés dehors au solarium ou sur la pelouse faisant face au bassin, pecs de sortie chez les garçons, trikinis ou bikinis chez les filles. On apprécie le vestiaire large et propre, la boutique de bonnets, lunettes et maillots en cas d’oubli, les douches séparées hommes-femmes, les sèche-cheveux et le maître-nageur sexy pour vous sauver la vie. Conseil ultime : pour une place au soleil, se lever de bonne heure.

32, rue Edouard Pailleron, 19e. Horaires préférentiels : tôt le matin dès 8 h, en nocturne le vendredi et samedi jusqu’à minuit. Tarif : 3,10 € (sans réduction). Public : 15-25 ans.

4 – Piscine Georges Vallerey

Un bâtiment sinistre à la moscovite, construit lors des J.O. de 1924, abrite une piscine de champions, avec toit-verrière amovible aux beaux jours. C’est dans ce bassin de compète de 50 mètres, généralement divisé en deux, que Johnny Weissmuller a battu le record de 400 mètres nage libre. D’un côté, la fosse aux lions, nageurs surentraînés, épilés comme Florent Manaudou, alignant les lignes sans se fatiguer, lecteurs MP3 dernier cri accrochés aux bonnets. De l’autre les amateurs, papys et mamies à la coule, généralement accros aux cours d’aquagym. En pratique, accueil charmant, vestiaire et douches hommes et femmes séparés, casiers à code électronique plus pratiques que ceux à pièces, sèche-cheveux et propreté de rigueur. Petit message adressé aux exhibitionnistes : « Port du maillot obligatoire dans les douches. »

148, avenue Gambetta, 20e. Horaires préférentiels : au déjeuner, et les mardis et jeudis en nocturne jusqu’à 22 h. Tarif : 3 € (sauf réductions). Public : 30-45 ans.

5 – Piscine Keller

Avec l’ouverture du centre Beaugrenelle, la piscine Keller voit son affluence grimper… et son organisation dérailler. Ça commence mal avec des toilettes hors d’usage et sans papier à l’ouverture, le vestiaire avec mamie enlevant sa gaine et les douches communes pas franchement appropriés non plus. C’est mieux côté bassins : deux au total, dont un de 50 mètres, découvrables en été, avec bronzette possible sur le rebord, vue entre les buildings à couper le souffle, baigneuses en Erès, baigneurs en Dolce&Gabbana. En tout, quatre lignes d’eau où nager tranquille, sans compétiteurs acharnés ni môme pour vous éclabousser.

14, rue de l’Ingénieur Robert-Keller, 15e. Horaires préférentiels : les soirs en semaine jusqu’à 22h. Tarif : 3 € (sauf réductions). Public : 35-75 ans.

6 – Porte d’Auteuil

On y entre comme dans une arène. Un long tunnel et au bout, une piscine sentant le vintage, avec, en guise de vestiaire, l’ancien système à panier. Cabines individuelles mais douche commune, bonne à ravaler, comme la piscine où moisissures et fissures laissent craindre le pire. Pour la nage, le bassin de 25 mètres sous verrière (et en partie découvrable) fait bien l’affaire, avec papys faisant de la résistance et trentenaires bien affûtés nageant ensemble. En récompense des efforts, un solarium – tout en béton malheureusement – où bronzent sosies de Camilla Parker-Bowles, Sharon Osbourne et Loana (version 2014), osant même le topless.

Route des Lacs, Porte de Passy, 16e. Horaires préférentiels : matin et début d’après-midi. Tarif : 3 € (sauf réductions). Public : 40-75 ans.

7 – Molitor

Avec sa façade “jaune tango”, l’Hôtel Molitor veut faire revivre le style Art déco d’une des plus célèbres piscines parisiennes, fermée en 1989, et laissée aux artistes de street art pendant 25 ans. Les 124 chambres donnent toutes sur l’extraordinaire bassin, hélas réservé à un cercle de mille membres, dont Pierre Kosciusko-Morizet (le PDG de Priceminister), tous prêts à débourser 4500 € (cotisation et droit d’entrée). La polémique sur ces tarifs prohibitifs a récemment poussé l’hôtel à s’ouvrir au public, et à accueillir dans son bassin d’hiver quelques groupes scolaires. Le grand public, lui, est invité à déjeuner en terrasse ou sur le rooftop, mais sans mettre un pied dans l’eau…

Avenue de la Porte Molitor, 16e.

A lire aussi

Les 5 meilleurs bars à mocktails de Paris

administrateur

Forum des Halles : le nouveau ventre de Paris

administrateur

Elysée-Montmartre : tout ce qu’il faut voir et savoir !

administrateur

Les meilleures adresses italiennes de Paris

administrateur

Les meilleurs restaurants vietnamiens à Paris : la sélection

administrateur

Quels sont les bars sympas dans le quartier de Châtelet Les Halles ?

administrateur