magazine-paris-berlin.com
Image default
Paris

Où prendre des cours de modèle vivant à Paris ?

C’est connu : pour progresser en dessin, rien ne vaut le modèle vivant. Les séances de nu permettent de mieux connaître l’anatomie, de travailler plus vite, de sortir de ses habitudes… Se concentrer sur le corps d’un inconnu qui change de pause toutes les dix minutes, cela a quelque chose d’hypnotique. De nombreuses associations et écoles proposent des ateliers à des prix très variés. Comment s’y retrouver ? Nous a sélectionné cinq cours de modèle vivant originaux et accueillants.

Se prendre pour un étudiant des Beaux-Arts

Pour apprendre à dessiner, pourquoi ne pas s’infiltrer dans la plus prestigieuse école d’art de Paris ? Des professeurs des Beaux-Arts dispensent des cours pour adultes dans un superbe amphithéâtre. Ici, l’ambiance est un peu magique. Des statues entourent les dessinateurs du soir, de superbes esquisses d’étudiants sont encore visibles sur les tableaux noirs. Ces cours sont un peu chers, mais très prestigieux. Et c’est surtout grâce à la professeure Maryline Genest : la plasticienne est là pour donner des conseils techniques, mais aussi pour apprendre à avoir la bonne attitude face à la feuille blanche. « Tâtonnez, soyez libre, ne vous installez surtout pas dans un confort ! », l’entend-t-on recommander avec bienveillance. Le modèle, une danseuse aguerrie, enchaîne les pauses avec grâce. A la fin du cours, il lui arrive même de mettre de la musique classique sur son enceinte et de danser tandis que les artistes en herbe tentent de capter ses mouvements. C’est un moment hors du temps.

  • Beaux-Arts de Paris
  • 14 rue Bonaparte, 6e
  • Métro Pont Neuf ou Saint-Germain-des-Prés
  • Sessions de 2 heures, 2 heures 30 ou 3 heures
  • Entre 280 et 535 € le trimestre selon la fréquence et la durée des sessions
  • Plus d’informations par mail à courspouradultes@beauxartsparis.fr ou par téléphone au 01 47 03 50 63

Dessiner en anglais avec Life drawing montmarte

C’est le cours à choisir pour progresser en dessin ET en verbes irréguliers. Juste en-dessous de la place du Tertre, expatriés, touristes et Français polyglottes se retrouvent le dimanche dans une ancienne galerie pour un atelier en anglais. L’organisatrice, Maria, reste assise au fond et dessine elle aussi. L’anatomie, ça la connaît : venue de Pologne, elle est diplômée en sciences biomédicales et illustratrice médicale. Mais c’est ici un atelier libre et elle ne donne que rarement des conseils. Les élèves sont pour la plupart expérimentés, on aperçoit de vraies œuvres d’art sur les chevalets voisins. Maria organise aussi une fois par mois des ateliers plus élaborés, un peu magiques : le temps d’une séance, les modèles posent en costume et construisent un véritable personnage, souvent autour du quartier de Montmartre (une danseuse du Moulin Rouge, une muse de Toulouse-Lautrec…). Après les sessions, les dessinateurs vont parfois boire des verres au sympathique café du Rendez-vous des amis, juste à côté.

  • Life drawing montmartre
  • 32 rue Gabrielle, 18e
  • Métro Abbesses
  • Tous les dimanche après-midi à 14 heures
  • 15 € la séance, pas d’abonnement
  • Réservations sur internet

Dessiner dans un squat d’artistes au Doc

Une fois par mois, une vingtaine d’apprentis dessinateurs a la chance de passer deux heures dans l’intimité du Doc, superbe lieu culturel autogéré dans le 19e arrondissement. Le rendez-vous est pris dans une ancienne salle de classe remplie d’œuvres hétéroclites : nous sommes dans l’atelier de l’illustratrice Satya Chatillon, résidente de ce lycée en friche devenu un squat d’artistes. Ce cours associatif vaut le détour pour les modèles, très doués et expressifs, mais aussi pour l’ambiance bohème – le bâtiment n’étant pas chauffé, les élèves se retrouvent groupés autour d’un poêle (en oubliant l’hiver). Chaque séance est dédiée à un thème choisi en amont (la ligne, les volumes…). C’est censé être un atelier libre, mais Satya Chatillon donne de temps en temps de précieux conseils. A la fin du cours, elle fait passer une boîte dans laquelle chacun donne selon ses moyens pour payer le modèle.

  • Le Doc
  • 26 rue du Docteur Potain, 19e
  • Métro Télégraphe
  • Une séance par mois, programme à retrouver sur Facebook
  • Prix libre, entre 5 et 10 € conseillés pour rémunérer le modèle

Toucher à tout dans un centre d’art

Dans ce spacieux centre d’art associatif au cœur du 18e arrondissement de Paris, les livres sur Michel-Ange côtoient les dessins d’enfants. Les cours ont lieu toutes les semaines, avec une fois sur deux un modèle – l’autre séance étant décidée à l’approfondissement des techniques. Cet atelier est un bon choix pour commencer le dessin : le matériel varié  mis à disposition (aquarelle, feutres de toutes les tailles, pastel gras…) vous permettra de chercher votre technique de prédilection.  On vient aussi chez Art’Exprim pour les conseils précis du professeur  Sylvain Repos, illustrateur de BD ultra doué et pédagogue. Plutôt que de tenter de transmettre les règles académiques, il aide chacun à trouver son style. Autre atout de ce cours-là, le prix : en tarif plein, compter 560 € par an. Mais cela peut baisser jusqu’à 70 € selon le quotient familial.

  • Art’Exprim’
  • 87/89 rue Marcadet, 18e
  • Métro Marcadet-Poissoniers
  • Cours de modèle vivant le mardi ou le jeudi de 20h à 22h
  • Tarifs 70 – 560 € l’année + 20 € d’adhésion à l’association
  • Informations et inscription : 01 42 62 18 08 – contact@art-exprim.com

Dépasser le périph’ pour un cours associatif

La Fabrique, c’est un lieu artistique collaboratif où ont lieu des expositions, des projections et des ateliers, et où des artistes travaillent en résidence. L’atelier de modèle vivant est un projet bénévole : les élèves se cotisent pour payer le modèle. Il s’agit de sessions libres encadrées par Youenn Plouhinec, professeur d’art plastique en lycée, qui vient aussi lui-même pour dessiner. Derrière les chevalets, des débutants, des artistes confirmés, des architectes… Le modèle, professionnel, change à chaque fois. Le professeur fait en sorte d’alterner à chaque séance entre un homme et une femme.

  • La Fabrique made in Bagnolet
  • 11 rue Paul-Vaillant-Couturier à Bagnolet
  • Métro Gallieni
  • Tarif à la séance 7 €, forfait 5 séances 30 €, trimestre à 50 € + adhésion annuelle à la Fabrique 15 €
  • Préinscription sur internet

A lire aussi

5 bars sur les quais de Seine pour un apéro printanier

administrateur

Paris en voiture : est-ce mission impossible ?

administrateur

Visite guidée des quartiers chinois, japonais et indien à Paris

administrateur

Où boire les meilleurs cocktails de Paris

administrateur

Les légendes de Paris, ville mystérieuse et ésotérique

administrateur

Top des boutiques déco parisiennes

administrateur