magazine-paris-berlin.com
Image default
Paris

Le top 5 Bar Arty à Paris

Le Point Ephémère

Bar et salle de concert de nuit, centre de dynamiques artistiques de jour, cet ancien entrepôt reconverti, au style Art Déco, jouxte une caserne de pompiers sur les rives du canal St Martin. Ses hauts murs recouverts de graffitis nous donnent l’impression d’être en escapade à Berlin, et on y prend vite ses aises. Haut lieu de la vie nocturne et de la vie artistique parisienne, le Point Ephémère abrite des résidences d’artistes, des expositions temporaires, des rencontres autour des arts visuels et sert de point de repère pour les amateurs de musique électro et rock. Bref, chacun y trouve son bonheur !

  • Le Point Ephémère, 200, quai de Valmy, Paris 10

L’impasse

Petit dernier des bars clandestins parisiens logé dans une voie sans issue à Oberkampf, vous risqueriez de passer devant sans vous rendre compte de rien si vous n’étiez pas prévenus. Sur les murs blancs de ce bar aménagé comme un immense loft new-yorkais sont exposées les œuvres des peintres et sérigraphistes renommés en résidence dans l’atelier vitré qui jouxte la salle. Allez-y pour y admirer les œuvres de Kouka, Jérôme Mesnager et si vous venez assez tôt, vous aurez même la chance de les voir en pleine création tout en sirotant votre cocktail.

  • L’impasse, 4, cité Griset, Paris 11

L’atelier des artistes

Ce loft de 500 m2 situé derrière la place de la République, qui a ouvert seulement l’année dernière, est en passe de devenir le nouveau QG arty de l’intelligentsia parisienne. Si vous cherchez un lieu calme pour déjeuner ou dîner, la carte du restaurant vous ravira au moins autant que les œuvres d’art exposées sur les murs de la salle, dont certaines ont été conçues spécialement pour le lieu. Pour les amateurs d’atmosphères plus nocturnes, allez dans la salle en sous-sol sur laquelle règne un bar imposant d’inspiration Xavier Veilhan. Et enfin, pour les plus sélects, une porte close au fond de cette salle cache un salon à l’ambiance danoise des années 70, la « Danish Room », réservée aux 200 titulaires du badge magnétique. On vous met au défi de réussir à vous y faufiler.

  • L’atelier des artistes, 4, rue rampon, Paris 11

La Gaîté Lyrique

On a tendance à l’oublier mais de nombreux musées et centres culturels de la capitale se diversifient pour devenir de véritables lieux de vie. La Gaîté Lyrique dispose de trois espaces qui vivent au rythme de ses expositions et des festivals. Son foyer historique au 2ème étage vous fait profiter d’un cadre exceptionnel et commence à se faire une réputation pour sa playlist pointue du dimanche midi et son brunch dont le menu change chaque semaine en fonction des cuisiniers invités. Le plateau média avec sa wifi gratuite est plus propice à une ambiance de travail et regorge de freelances qui y passent leurs journées. A partir de mai, jusque fin août, le café du parvis est idéal pour un verre au soleil après avoir visité les expos. A tester le dimanche ou en nocturne le mardi !

  • La Gaîté Lyrique, 3 bis rue Papin, Paris 3

Le Café Caché du Centquatre

Celui-là porte bien son nom puisqu’il faut rentrer dans l’enceinte même du Centquatre, célèbre établissement multiculturel, pour le trouver là, niché au bord de la piste sur laquelle toute la journée des danseurs, des acrobates et des comédiens s’entrainent assidument. Entre repère d’artistes et café du coin, on y va et on y reste, bouche bée devant les prouesses qui se déroulent sous nos yeux. On en oublierait presque de boire et manger.

  • Le Centquatre, 5 rue Curial, Paris 19

A lire aussi

Une balade street-art à Paris

Irene

Top 10 des choses à faire à Paris quand il pleut

administrateur

Nos 5 cantines italiennes préférées !

Irene

5 Lieux kitsch mais sympas à Paris

Irene

5 cafés et restos floraux à Paris

Irene

Zéro déchet : guide et initiatives parisiennes

Irene