magazine-paris-berlin.com
Image default
Paris

10 bars à Pigalle et Abbesses : notre sélection !

Des bars, ce n’est pas ce qui manque à Paris. Et encore moins dans les neuvième et dix-huitième arrondissements. Envie d’aller boire un verre avant d’assister à un concert, d’offrir une chope à votre rencart ou de prendre l’apéro entre copains ? Découvrez notre sélection de bars entre Pigalle et les Abbesses !

Marlusse et Lapin

La formule éculée « on s’y sent comme chez soi » est pourtant la mieux adaptée. En effet, la salle de ce troquet au nom charmant abrite un décor de chambre très cosy : papier peint vintage, vieux clichés et même un lit d’époque ! On adore aussi l’ambiance festive (n’espérez pas trop vous asseoir dans ce bar minuscule et toujours bondé), la Chouffe, les shots et les fins de soirées très… intenses.

  • Marlusse et Lapin
  • 14 rue Germain Pilon, Paris 18e
  • Ouvert tous les soirs de 18h à 2h

La Fourmi

Chaque quartier en a un. LE bar où l’on va en toute occasion : afterwork,  premier rendez-vous amoureux, apéro entre potes… Celui de Pigalle s’appelle La Fourmi et on l’aime tout autant pour son agréable terrasse que pour la faune très South Pigalle, le baby-foot, les hamburgers et les prix sympathiques. Ce grand bistrot à l’angle de la rue des Martyrs est aussi parfait pour boire un godet après un concert à la Cigale (la fourmi, la cigale, vous l’avez ?) ou au Trianon.

  • La Fourmi
  • 74 rue des Martyrs, Paris 18e
  • Ouvert du lundi au jeudi de 8h à 2h, les vendredi et samedi de 8h à 4h et le dimanche de 9h à 2h

Dirty Dick

On ne se laisse pas impressionner par le nom scabreux dû à un passé tout aussi scabreux (après tout vous êtes dans le quartier chaud de Paris), et on pousse la porte pour découvrir avec délice le décor d’un authentique bar tiki. Très en vogue aux USA dans les fifties marquées par la mode et la culture polynésienne, on trouve au Dirty Dick tous les éléments de cette tendance : cocktails follement exotiques (et pas mal corsés), masques Tiki, chemises à fleurs et verres-coquillages. Dépaysement et ambiance hawaïenne garantis !

  • Dirty Dick
  • 10 rue Frochot, Paris 9e
  • Ouvert tous les soirs de 18h à 2h

Les 36 Corneil

Parfait pour impressionner son date Happn ou n’importe qui d’autre d’ailleurs tant ce bistrot à tapas réjouit les papilles et les gosiers. On y déguste de malicieuses « canailles », ces petits plats bien de chez nous en mode mini portions. On y boit les excellents crus de la maison, chaudement conseillés par le patron qui n’hésitera pas à vous aider avec la carte fort bien pourvue. Un bar à vin des plus chaleureux où vous croiserez pas mal d’habitués !

  • Les 36 Corneil
  • 36 rue de Rochechouart, Paris 9e
  • Ouvert tous les soirs de 18h à 2h

Les Commères

Marre de la tendance des bars à « tout » ? Ne râlez pas tout de suite et attendez de découvrir le concept génial développé par les Commères ! Dans ce bar tout mignon avec son mobilier d’école primaire, petits coussins et luminaires, on sert des pâtisseries de haute volée avec des cocktails tout aussi réussis. Une association de saveurs inédite et redoutable. Plutôt bec salé ? Laissez les merveilleuses tartes au citron (incroyables avec un cocktail à base de rhum) aux autres clients et rabattez-vous sur les tapas !

  • Les Commères
  • 31 rue Victor Massé, Paris 9e
  • Du mardi au samedi de 18h à 1h

Le Sans Souci

Le bar à la cool par excellence. Pas de chichi au Sans Souci mais une ambiance tout aussi détendue qu’électrique – un trait de caractère propre à l’ambiance So-Pi. En face du regretté Lautrec, feu son voisin encore plus relax, le Sans Souci sert des bières pas chères et attire une clientèle d’habitués et de jeunes gens modernes. Tous se pressent dans ce bar aux allures de PMU pour se frayer un chemin jusqu’au comptoir tenu par des serveurs eux aussi très couleur locale. Un indispensable du quartier !

  • Le Sans Souci
  • 65 rue Jean-Baptiste Pigalle, Paris 9e
  • Du lundi au samedi de 7h30 à 2h

Chez Camille

Un petit troquet de quartier perché en haut de la discrète rue Ravignan, à deux pas de la mythique place du Tertre et tout près d’une autre place, moins connue, mais aux allures de petit village. On est bien Chez Camille, pour de nombreuses raisons : les prix tout doux, la gentillesse des barmen, la vue sur les arbres de la placette, le calme qui y règne. Mais on aime aussi les soirées endiablées qui s’y déroulent et les DJs sets réguliers.

  • Chez Camille
  • 8 rue Ravignan, Paris 18e
  • Du lundi au samedi de 18h à 1h30, le dimanche jusqu’à minuit

Le Bar à Bulles

Niché au premier étage de la célèbre Machine du Moulin Rouge, on vient au Bar à Bulles pour profiter de la très belle terrasse arborée qui ravira les amateurs de verdure en plein Paris, de la décoration vintage digne d’une brocante chic et des événements qui y ont parfois lieu – comme les soirées Kiblind. Mais on y vient surtout quand on a les moyens étant donné le prix des bières et des cocktails. Un lieu qui rompt avec l’esprit populo du coin, à l’image de ses cousins La Recyclerie et le Pavillon des Canaux.

  • Le Bar à Bulles
  • 4 Cité Véron, Paris 18e
  • Ouvert le mercredi de 18h à minuit,le jeudi de 18h à 1h, le vendredi de 18h à 2h, le samedi de 12h à 2h et le dimanche de 12h à 19h

La Bascule

Situé non loin d’un autre très chouette bar, le Proibido, qui fait la joie des fêtards des Abbesses, la Bascule apparaît comme un repère plus tranquille pour amateurs de bons vins. La carte est étendue et les prix fort avenants, comme ceux des tapas et généreuses planches de fromages et charcuteries. Un petit bar des plus chaleureux, à l’intérieur très sympa mais qu’on aime aussi pour la terrasse. Plus de places ? On s’assoit sur le bord du trottoir !

  • La Bascule
  • 24 rue Durantin, Paris 18e
  • Ouvert du lundi au vendredi de 17h à 2h, le samedi et dimanche de 11h à 2h

Les Justes – Pigalle

Le bar à cocktails Les Justes est situé à Pigalle, rue Frochot. L’atmosphère du bar Les Justes est chaleureuse et accueillante. Vous pouvez vous détendre dans les canapés et sièges confortables de l’arrière-salle. Le tout est entouré d’un décor boisé et végétal aux notes cuivrées et dorées. Les cocktails de Les Justes sont abordables. Le Chestnut à base de Limoncello coûte 8 euros et le Gintox, qui mélange Gin et Ginger Beer, coûte 9 euros. Le mercredi soir, aux Justes, on se met à l’italienne avec un aperitivo. Le bar propose également un accompagnement que l’on peut déguster avec notre cocktail.

  • Les Justes – Pigalle
  • 1 Rue Frochot, 75009 Paris

A lire aussi

Salle Pleyel : tout ce qu’il faut voir et savoir !

administrateur

5 bars insolites à Paris

administrateur

5 bars sur les quais de Seine pour un apéro printanier

administrateur

Resto à Gare de Lyon : les bonnes adresses

administrateur

Cinq idées d’activités et de sorties entre potes à Paris

administrateur

Top 10 des lieux pour un pique-nique à Paris

administrateur